ARTISTES

Pour la seconde édition du Still Bass Festival, Larsen Music a souhaité rester sur une programmation éclectique et exigeante, avec des groupes et artistes (re)connus pour la qualité de leurs performances scéniques, chacun dans un style caractéristique. L'idée est d'attirer un public varié et curieux tout en continuant d'affirmer l'identité du festival.

Les inter-plateaux seront animés par le selecta Ludo de Turbulent Sound.

Les horaires de passage des artistes sont disponibles à l'adresse suivante : bit.ly/2WcvpFp

 Playlist du Still Bass Festival #2 (à retrouver également ici

LES HURLEMENTS D'LEO
the_one.jpg
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© Art San Pô

Depuis les débuts du groupe en 1996 du côté de Bordeaux, Les Hurlements d’Léo ont parcouru bien du chemin (au propre comme au figuré). Si la formation a évolué en un peu plus de 20 ans autour des historiques Kebous, Jojo et Pepito, les bases sont restées les mêmes : un rock alternatif percutant et une philosophie basée sur le partage. En témoignent leurs nombreuses collaborations avec d’autres groupes comme Les Ogres de Barback. Ensemble, ils ont effectué plusieurs tournées à travers l’Europe et formé le collectif « Un air, deux familles ».

Très inspirés par Mano Solo, les "HDL" lui ont consacré un album de reprises en 2015 en faisant appel à de nombreux invités.

 

Dans leur dernier album « Luna de papel » (sorti en mars 2018) comme dans les précédents, les chansons des Hurlements d’Léo abordent des sujets ancrés dans le réel. Avec des paroles qui peuvent être à la fois engagées, touchantes et justes, mais toujours pleines d’humanité. Ce n’est pas pour rien qu'ils se définissent comme des "troubadours de l'existentiel".

 

Les huit membres – et leurs nombreux instruments – forment un ensemble qui dégage une grande puissance sur scène. La passion et la rage avec lesquelles Les Hurlements d’Léo jouent sont communicatives, et le public du Still Bass Festival pourra s’en rendre compte le 1er juin prochain !

& DEEMAS J 
48379036_2095347437194460_67139726733045
MANUDIGITAL

© Stéphane Buttigieg

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Artiste multicartes, Manudigital a creusé avec succès son sillon dans le domaine du reggae digital et sa réputation dépasse très largement les frontières françaises. Ce redoutable beatmaker a ainsi donné des concerts dans pas moins de 25 pays à travers le Monde et s’est produit au cours des dernières années dans les plus grands festivals Reggae (comme le Rototom Sunsplash, le Reggae Sun Ska ou encore le No Logo Festival).

 

Que ce soit sur ses albums, dans ses fameuses digital sessions (courtes vidéos dans lesquelles il joue muni de son clavier Casio MT-40) ou en concerts, Manudigital sait s'entourer de MC ou d'artistes avec des voix qui collent aux instrus qu'il produit. On pense à Skarra Mucci, Biga Ranx, Soom T, Pupajim, Joseph Cotton ou Bazil pour ne citer qu’eux.

Dans la lignée du très bon « Digital Pixel », son dernier album « Bass Attack » a été récompensé – tout comme la compilation des « Digital Kingston Sessions » – lors des Victoires du reggae en janvier 2019 et il a été décrit comme "taillé pour le live" par Reggae.fr. Manudigital a en effet construit un show explosif sur les plans sonore et visuel pour porter cet album sur scène. C’est donc une « Bass Attack » fulgurante mais pacifique qui devrait venir s’abattre sur La Bastille le 1er juin !

NINA ATTAL
DSCF4259_©SylvainAttal.jpg

© Sylvain Attal

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

C’est à même pas 18 ans que sa carrière a pris son envol, lorsqu’elle a raflé la totalité des prix du tremplin du festival Blues sur Seine. Moins de dix ans plus tard, Nina Attal est une artiste confirmée et reconnue dans le monde de la musique funk.

Pour preuve, des figures majeures du milieu l’ont très rapidement adoubée. On pense entre autres à Marc Cerrone et Nile Rodgers, qu’elle a croisés sur scène ou avec qui elle a joué. C’est grâce à un autre membre du groupe Chic (Jerry Barnes) qu’elle a pu se rendre à New York pour enregistrer son album « Wha », en 2014.

 

Auteure, compositrice et excellente guitariste, Nina Attal interprète des chansons très majoritairement en anglais, avec néanmoins des touches de français comme dans son quatrième album « Jump » (sorti en septembre 2018).

Sur scène, sa voix est sublimée par l’apport des membres de sa formation, avec lesquels elle entretient une grande complicité.

 

Au fil de ses concerts en France et à l’étranger (en Allemagne, en Suisse et au Canada notamment), Nina Attal s’est constitué une solide communauté de fans. Nul doute qu’ils seront quelques-uns à faire le déplacement jusqu’à La Bastille pour la voir jouer et que sa "fan base" grossira encore à la suite de son passage au Still Bass Festival !

MATCH
M A T C H #3.jpg

© Jean-Marie Jagu

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Trois musiciens et une chanteuse : voilà la composition de MATCH ! Ce groupe angevin propose un cocktail (d)étonnant, avec des riffs accrocheurs et une grosse rythmique pour soutenir une voix à la fois puissante et sensuelle.

Avec son modern rock aux influences très british, MATCH possède une véritable identité sonore. C’est aussi le cas au niveau visuel, comme en témoignent l’esthétique de son logo, de son habillage scénique et de ses clips (avec le réalisateur Carryl Bertet à la direction artistique).

Depuis sa création en novembre 2016, le groupe a enregistré une démo en avril 2017 avant de sortir en janvier 2018 son EP « Legacy » (qui a été masterisé par l’ingénieur du son John Webber aux Air Studios de Londres). Sur cette même année, MATCH a remporté le Tremplin Du Mûrs, a participé aux Ephémères de Poupet et au Tremplin Yzeures'n'Rock, sans oublier un certain nombre de dates sur Angers et ailleurs dans la région.

Après une résidence fructueuse au Centre Culturel Jean Carmet à Mûrs-Erigné début janvier 2019, le groupe travaille sur un nouvel EP qui devrait sortir dans le courant de l’année.

Autant dire que les membres de MATCH seront fin prêts à se produire sur la scène du Still Bass Festival. Leur rock énergique et efficace devrait en scotcher plus d'un parmi les spectateurs !

NOUS SUIVRE
AVEC LE SOUTIEN DE
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram

© 2017-2019 par Still Bass Festival - Tous droits réservés