ARTISTES

Pour la troisième édition du Still Bass Festival, l'association Larsen Music continue de proposer une programmation éclectique et exigeante, avec des groupes et artistes (re)connus pour la qualité de leurs performances scéniques, chacun dans un style caractéristique. L'idée est d'attirer un public varié et curieux tout en continuant d'affirmer l'identité du festival.

Cette troisième édition sera placée sous le signe du voyage sous différentes formes : dans l'espace avec Electro Deluxe, de la France à la Jamaïque en passant par le Royaume-Uni avec le combo "Irie Ites live mix feat Solo Banton & U Brown", vers les Caraïbes avec The Loire Valley Calypsos, et dans un univers de rêves avec The Onirist.
 

Les inter-plateaux seront animés par le selecta Ludo de Turbulent Sound. Les horaires de passage des artistes seront communiqués ultérieurement.

* Cliquez sur les passages en gras dans les bios "homemade" pour accéder à du contenu supplémentaire !

ELECTRO DELUXE
Electro-Deluxe_Still-Bass-Festival-#3.pn
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© Roch Armando

Une "odyssée rétro-futuriste", c'est ce que propose Electro Deluxe avec son sixième album studio, bien nommé « Apollo ». Il a été produit par l'hyper talentueux 20syl (d'Hocus Pocus et C2C), qui – si l'on en croit l'intérieur de la pochette de l'album – a fait sortir les membres du groupe de leur zone de confort. Avec à la clé un son mêlant groove organique et émotions digitales, pour un résultat plus que probant.

Le style d'Electro Deluxe peut être qualifié d'électro-funk, mais on retrouve dans les chansons du groupe des touches de hip-hop, de soul et de jazz entre autres (ce qui lui avait d'ailleurs valu de recevoir la récompense de "Groupe de l'année" lors des Victoires du Jazz 2017).

Présent à la release party d'« Apollo » organisée à La Cigale le 11 octobre dernier (soit une semaine après la sortie de l'album), le programmateur du Still Bass Festival en est ressorti impressionné et complètement conquis. Pas vraiment étonnant quand on sait que le groupe est reconnu pour sa capacité à se transcender en live autour de son chanteur américain James Copley, qui est une véritable bête de scène. Avec ses musiciens de haut vol (et notamment une section cuivre bien fournie), Electro Deluxe a enflammé des scènes dans le monde entier, comme encore au Japon à l'automne 2019.

Le 6 juin, ce sera au tour des personnes présentes à La Bastille d'embarquer en classe premium à bord de la navette Apollo. Le voyage durera le temps d'un concert mais il devrait les emmener très loin !

IRIE ITES live mix feat SOLO BANTON & U BROWN
Irie-Ites_Solo-Banton_U-Brown_Still-Bass
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© Marc Lothy

Label parmi les plus influents de la scène reggae européenne, Irie Ites a fêté ses 20 ans le 29 novembre au Centre culturel Jean Carmet de Mûrs-Erigné, avec parmi ses invités l'apache Tomawok. Ses activités (qui vont de la production au booking en passant par la promotion) en ont fait un acteur incontournable et de nombreux artistes reggae – notamment jamaïcains – sont passés par son studio d'enregistrement près du Mans. 

En mode "live mix", Irie Ites propose un show hybride autour de Jericho (le producteur du label), avec ou sans l'apport d’un bassiste et de chanteurs.

 

Après être resté dans l'ombre pendant de nombreuses années (dans des rôles d'ingénieur du son, de selecta ou d’organisateur d'événements), Solo Banton est passé dans la lumière en 2009. Depuis, il a enchaîné trois albums (dont « Old Raggamuffin » sorti en 2019) et des collaborations avec de nombreux artistes ou producteurs européens tels que Mungo's Hi Fi ou Manudigital (comme sur le dernier album de ce dernier avec le titre « Herb Inna Mi Pocket »). Avec sa voix très grave et ses paroles ciselées et bien souvent teintées d'humour, Solo Banton s'est imposé comme l'un des artistes reggae britanniques de référence.

 

Disciple de U Roy (dont il a repris la première lettre pour l’associer à son vrai nom de famille), U Brown a commencé à se produire dans des sound systems ou dance halls jamaïcains à partir de la deuxième moitié des années 1970. Depuis sa rencontre avec Irie Ites, ils se produisent ensemble régulièrement sur de prestigieuses scènes européennes. Pour la France, on peut notamment citer le No Logo BZH en 2018 ou le Reggae Sun Ska en 2019. A la fois dj et toaster, U Brown excelle dans le "rub-a-dub style", dont il est l’un des pionniers.

En vue du Still Bass Festival #3, Irie Ites, Solo Banton et U Brown vont nous concocter un set inédit qui devrait osciller entre reggae roots et dub, avec une part laissée à l'improvisation. Cette combinaison devrait ravir les puristes et séduire l'ensemble des spectateurs présents le 6 juin à La Bastille !

THE LOIRE
VALLEY CALYPSOS
The-Loire-Valley-Calypsos_Still-Bass-Fes
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© Fabien Tijou

Jouer du calypso n'est pas très commun pour des ligériens, mais eux le font très bien. Il faut dire que les membres de The Loire Valley Calypsos sont de vrais passionnés de musiques caribéennes. Pour preuve, ils sont à l'origine de la création de MaAuLa Records, un label qui produit ou réédite de l'"exotic music for exotic people" selon son slogan.

 

Avec deux albums à son actif (« Chalonnes Island » en 2017 et « The Loire Valley Calypsos Vs the Great Pink Flamingo » en 2019) et des chansons alliant bonne humeur et légèreté, le groupe s’est construit une notoriété qui dépasse largement les frontières du Maine-et-Loire. Elle s’est développée au fil de concerts donnés aux quatre coins de la France et au-delà, mais aussi grâce à des relais dans des médias nationaux. On pense entre autres à Radio Nova (passage en 2017 dans l'émission Néo Géo et programmation du titre « T'es pas là » dernièrement) ou à Antoine De Caunes (live dans l'Emission d'Antoine sur Canal Plus en 2017 et chronique dans Popopop sur France Inter en 2019).

Ils ont également eu la chance d’assurer plusieurs fois la première partie de la reine Calypso Rose (notamment au Chabada en novembre 2016 et au Stereolux en décembre 2018).

 

Début 2020, Blind Bud, Mighty Pete, Lord Titou et Duke of Nylon ont été rejoints par Marc The Oat. Le 6 juin, c’est « armés » de leurs instruments (banjo, percussions, guitare, contrebasse...) que les cinq compères débarqueront à La Bastille pour un concert qui s’annonce très chaleureux !

THE ONIRIST
The-Onirist_Still-Bass-Festival-#3.png
  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© Boris Thomas

Vainqueur du Tremplin organisé le 29 novembre dernier, The Onirist a gagné le droit d’ouvrir la troisième édition du Still Bass Festival. Grâce une performance très juste sur tous les plans, le groupe a su tirer son épingle du jeu pour séduire le jury constitué pour l’occasion.

 

The Onirist a été créé il y a plus de quatre ans et ses membres disposent donc d’une solide expérience commune. Ils ont su affiner leur identité, dans un style rock progressif notamment inspiré de Pink Floyd ou Genesis, auquel ils ont incorporé de nouvelles sonorités plus pop (à l’instar de ce que peuvent faire des groupes comme Coldplay, Muse ou Porcupine Tree).

 

Les quatre Angevins n’hésitent pas à chanter à plusieurs voix ou à partir dans de grandes envolées instrumentales qui créent un effet envoûtant. On retrouve tous ces ingrédients dans leur premier album (« Seventh Son ») sorti le 31 octobre 2019. Sa pochette est très graphique et les paroles en anglais ont été traduites en français dans le livret d’accompagnement pour permettre à tout le monde de les comprendre. En effet, « Seventh Son » est un album concept, ce qui signifie que tous les morceaux sont liés entre eux pour raconter une histoire.

 

Lors du Still Bass Festival #3, Evan, Alexis, Lucas et Damien feront entrer le public dans leur univers centré sur les rêves (comme l’évoquent le nom de leur groupe et le titre de plusieurs de leurs morceaux). C'est une très belle découverte qui attend les personnes qui n’étaient pas présentes lors du Tremplin !

NOUS SUIVRE
AVEC LE SOUTIEN DE
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône Instagram

© 2017-2020 par Still Bass Festival - Tous droits réservés